Le boycottage de produits israéliens à nouveau devant un tribunal français

L’Orient-Le Jour

mardi 16 mars 2021, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.lorientlejour.com/artic...

La directrice de publication du site Europalestine est assignée mardi devant la justice française par l’entreprise pharmaceutique israélienne Teva pour avoir relayé un appel au boycott lancé dans cette ville par des militants de la cause palestinienne.
Olivia Zemor comparaît devant le tribunal correctionnel de Lyon (centre) pour diffamation et incitation à la discrimination économique après avoir fait état sur son site, sous le titre « Teva, on n’en veut pas », de l’action de militants lyonnais pro-palestiniens devant la plus grande pharmacie de cette ville. La société Teva Santé, implantée en France et dont la maison-mère a son siège en Israël, est le leader mondial des médicaments génériques.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil