La dictature de Twitter

par Michèle MAZEL - TEMPS et CONTRETEMPS

lundi 11 janvier 2021, par Desinfos

Voir en ligne : https://benillouche.blogspot.com/20...

La cause est entendue, le couperet est tombé. Donald Trump, encore président des Etats-Unis fusse pour quelques jours, n’a plus accès à ses comptes Twitter et Facebook - les plateformes sociales les plus répandues en Occident – qui étaient suivis pas des centaines de milliers de ses partisans. Une décision immédiatement saluée par les Démocrates en Amérique et les cercles libéraux un peu partout dans le monde. Ce qui n’est pas étonnant parce qu’ils n’avaient pas fait mystère de leur opposition à ce politicien pas comme les autres dont ils contestaient plus ou moins ouvertement la légitimité depuis le début de son mandat.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil