D’antiques pierres gravées évoquent la Bible sur le plateau reculé du Négev

Times of Israël en français | SUE SURKES

samedi 28 novembre 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://fr.timesofisrael.com/dantiq...

Si le mont Karkom accueille un nombre croissant de visiteurs, les archéologues tentent de préserver un site préhistorique qui, selon un éminent chercheur, est le mont Sinaï
En superposition au paysage aride du désert du Negev se trouve un large canevas d’Histoire, de cultures humaines et de culte – si on sait où porter le regard.
L’un des meilleurs endroits où découvrir un tel panorama est le mont Karkom (qui tire son nom d’un crocus du désert), qui s’étend dans une zone reculée du sud-ouest du Negev, comme dissimulé, à la frontière avec la péninsule égyptienne du Sinaï. A 847 mètres au-dessus du niveau de la mer, il est entouré de lits de rivière asséchés et surmonté d’un plateau désolé jonché de pièces de silex brun sombre d’une qualité particulièrement élevée.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil