TETH : la lettre du confinement

Frank Lalou - Calligraphe | EEIF

vendredi 13 novembre 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.leclaireur.org/magazine...

Comme nous le savons, l’alphabet hébraïque est une suite symbolique dont on peut dégager un sens, contrairement à l’alphabet latin qui place arbitrairement le G avant le R ou le D après le B. Cela signifie que, pour comprendre le Teth, je dois revenir au ’Heth pour l’intégrer dans une logique métaphorique.
Le ’Heth est la barrière, la cloison. Comme tous les autres signes, il dénote le souci des civilisations pastorales qui ont inventé l’alphabet : survivre dans un milieu hostile.
Cette haie permettait de maintenir le petit et le grand bétail en sécurité. ‘Heth est la deuxième épreuve de l’alphabet.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil