22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l’histoire de l’armée française

Le Point.fr | AFP

dimanche 23 août 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.lepoint.fr/culture/22-a...

Avec 27.000 soldats français tués par la mitraille allemande, le 22 août 1914 fut la journée la plus sanglante de l’histoire de France. Moins de trois semaines après le début du conflit, cette hécatombe balaie les illusions d’une supériorité française sur l’envahisseur allemand.
27.000 morts sur 400 km de front, de la Belgique à la Lorraine, et pratiquement aucune trace dans la mémoire collective. Une tragédie « oubliée », pour occulter les graves lacunes de l’état-major français et une stratégie offensive irresponsable qui poussa les hommes à l’abattoir.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil