Liban : ouf, le coupable enfin trouvé !

par Michèle MAZEL

dimanche 9 août 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://benillouche.blogspot.com/20...

Avouons-le : même un mauvais polar n’aurait pas osé avancer pareille histoire. Un cargo sorti des chantiers navals japonais en 1986 passe de main en main, changeant plusieurs fois de nom avant d’être acquis par une société moldave appartenant à un citoyen chypriote qui le vend en 2012 à un homme d’affaires russe. Le MV Rhosus, battant toujours pavillon moldave, quitte en septembre 2013 le port de Batumi en Géorgie sur la Mer noire. Destination ? Le port de Beira en Mozambique, sur l’Océan indien.
A son bord, une cargaison que son capitaine – russe – qualifie de dangereuse mais qu’il se fait fort de conduire à bon port. Il s’agit de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium, utilisé normalement comme engrais mais qui peut entrer dans la composition de certains explosifs.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil