Pascal Bruckner : « C’est une déclaration de guerre qui doit être traitée en conséquence »

Le Figaro.fr | Par Alexandre Devecchio

samedi 17 octobre 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.lefigaro.fr/actualite-f...

Après la décapitation d’un professeur à Conflans-Saint-Honorine ce vendredi, l’essayiste et écrivain estime qu’un seuil a été franchi dans l’ignominie.
LE FIGARO.- Un enseignant a été décapité en pleine rue ce vendredi. Que vous inspire cet attentat ?
Pascal BRUCKNER. - Une frontière dans l’abominable vient d’être franchie. On s’attaque au bastion le plus sacré de la République : l’école et la personne physique des enseignants. Un professeur est proprement décapité pour avoir montré les caricatures de Charlie Hebdo lors d’un cours sur la liberté d’expression.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil